Parents zen, bébé cool

C’est la rentrée ! Oui mais une rentrée pas comme les autres, la crise sanitaire qui a commencé début 2020 fait qu’aujourd’hui, nous percevons notre quotidien modifié, agité, préoccupant voire pour certain.e.s carrément anxiogène.

Or, on entend souvent que « les bébés sont des éponges », cette expression semble un peu bateau mais elle est pourtant rapide à vérifier dès qu’on devient parent ou que l’on s’occupe de bébés et d’enfants. Il « suffit » que l’on soit stressé, angoissé, épuisé plus que d’habitude et là, on observe un changement de comportement du bébé : il pleure plus, ou bien il mange moins, il semble agité, il peine à dormir, il ne veut plus quitter les bras (pour se rassurer car l’angoisse du parent l’angoisse il a donc besoin de plus de sécurité).

Alors, aujourd’hui encore plus qu’il y a six mois, il devient carrément nécessaire de se détendre pour vivre avec cette crise sanitaire qui s’attarde. Alors voici 7 idées pour rester, devenir ou REdevenir zen !!!

• Télécharger une appli de cohérence cardiaque et prendre 5 minutes 3 x par jour pour faire l’exercice de respiration proposé (par exemple l’appli gratuite Respirelax+, dans les paramètres régler en mode équilibre). Les effets se feront sentir au bout de 2 à 3 semaines ;

• Pratiquer une activité hebdomadaire qui favorise le lâcher-prise comme le yoga, la méditation ou tout ce qui vous fait du bien (une heure par semaine ou 10/15 minutes par jour selon ce qui tient le mieux dans votre agenda). Des applis géniales existent si c’est impossible pour vous de pratiquer à l’extérieur ;

• Faire de l’hydrothérapie. Pour faire simple un bain de pieds et/ou un bain chaud une fois par semaine, enrichi d’une poignée de gros sel ou de sel d’Epsom et de quelques gouttes d’huile essentielle aux vertus relaxantes (lavande, petit grain bigarade, orange douce...) ;

• Ecouter de la musique, celle qui nous détend, nous fait du bien et nous aide à ARRETER DE PENSER, que ce soit en allant à un concert, en s’isolant avec son casque ou en écoutant (à fond) le son qu’on préfère ;

• S’offrir une séance d’acupuncture une à deux fois par an ;

• Faire en sorte d’avoir 30 minutes d’activité physique au quotidien (marche, vélo, et les courses, le jardinage ou le ménage ça compte aussi !) ;

• Se faire masser !!! Par un pro c’est mieux, par un.e conjoint.e serviable c’est bien aussi, sinon par soi-même, pratiquer l’auto-massage avec une peu d’huile végétale sur les zones du corps les plus tendues (souvent les trapèzes, mais un massage des pieds ou des mains contribue à installer une bonne détente musculaire).

Par contre, soyons sincère, il est juste IMPOSSIBLE de tout mettre en place, mais on peut choisir une ou deux actions de cette liste à faire sur le long terme, ou bien varier et se promettre de s’offrir chaque semaine soit un bain, soit un footing…

En tout cas, respirez profondément le plus souvent possible Faites-le pour vos enfants. ET rappelons-nous que pour un enfant, tant que ses parents vont bien, tout va bien. Qu’on le veuille ou non, pendant les premières années de la vie d’un enfant, ses parents sont son curseur, et nous avons une très forte capacité d’influer sur eux, en bien comme en mal. Usons de cette capacité pour leur permettre de garder leur spontanéité, leur joie de vivre innée et leur fraicheur le plus longtemps possible !

Photo Raul Angel

8 choses à faire pour booster la lactation

Au cours de l’allaitement, il peut arriver qu’une Maman constate une « baisse de lait » ou ait l’impression de ne pas avoir assez de lait pour son bébé qui soit a cassé sa courbe de poids, soit s’énerve au sein, ou le redemande souvent. A noter avant tout que les bébés ne suivent pas tous la même courbe de poids, et qu’un bébé demandant souvent le sein demande aussi des câlins, pas uniquement du lait !

Cela dit, s’il faut booster la lactation, voici 8 actions à mettre en œuvre pour y parvenir :

• boire beaucoup beaucoup d’eau, c’est-à-dire au moins 2 litres par jour et même plus. Une astuce consiste à boire un grand verre d’eau pendant ET après chaque tétée ;

• proposer le sein au bébé autant que possible chaque jour (et la nuit s’il le demande car le pic de sécrétion de l’hormone impliquée dans la production du lait, la prolactine, intervient généralement entre 2 et 3 heures du matin) ;

• boire de la bière sans alcool (vraiment 0,00% d’alcool) ;

• en homéopathie prendre 3 granules de Ricinus Communis 4CH 3 fois par jour

• prendre 1 à 2 gélules par jour de fenugrec ou saupoudrer ses plats de poudre de fenugrec (cela contribue également à stimuler l'appétit...) ;

• saupoudrer son assiette de levure de bière (sur la salade par exemple) ;

• faire une cure de complément alimentaire tel qu’Oligobs Allaitement (Laboratoires CCD) ou Ergynatal (laboratoire Nutergia) disponible en pharmacie ;

• et enfin prendre 2 à 3 sachets/jour de Galactogil Lactation (Laboatoires IPRAD) en cure de 8 jours.

Photo Luiza Braun